© Gilles Bureau - le Quatrième mur production

Trois ruptures: l’excellence de l’écriture acerbe et comique de Rémi De Vos

6 décembre 2014


Voici la dernière création de la compagnie Solaris de l’auteur Rémi De Vos et du metteur en scène Othello Vilgard. Une description savoureuse de trois ruptures dans le couple, dans une scénographie magnifique et avec un duo d’acteurs excellents. Un peu moment de bonheur.

On aime l’écriture féroce de Rémi De Vos. Avec cette dernière pièce, Trois ruptures, il rentre dans l’intimité de trois couples qui décident de se séparer. Dans le premier la femme ne supporte plus Diva, la chienne de son mari. Dans le deuxième le mari tombe amoureux d’un pompier dans un club de sport et dans le troisième c’est l’enfant de 5 ans qui terrorise le couple et qui est la cause de leur séparation. Trois petites histoires bien ficelées qui décortiquent la violence sourde qui sommeille parfois dans les relations humaines. Comme toujours chez Rémi De Vos l’écriture est grinçante et l’humour est dévastateur. C’est de la pure tragi-comédie comme on l’aime.

Il y a de la colère froide et retenue dans les personnages, c’est ce qui déclenche le rire. Les dialogues fusent. Ils sont brefs, directs, aiguisés comme des couteaux tranchants.


La mise en scène et la scénographie d’Othello Vilgard sont magnifiques. Le spectateur se fait voyeur. Il s’immisce dans la vie de ces couples et observe leurs joutes verbales à travers la vitre de leur appartement, un intérieur blanc et clinique. Othello Vilgard a construit une boîte vitrée sur la scène du Lucernaire ! C’est génial.

On se délecte de la scène de torture lors du repas d’adieu dans la première histoire, la femme est ligotée à une chaise et l’homme lui fait manger de la pâtée pour chien ou de la peur panique des parents dans la troisième histoire face à leur enfant dictateur. Le rythme est haletant, il suit bien l’écriture cadencée de Rémi De Vos. Il règne sur le plateau une harmonie des couleurs avec des éclairages léchés qui mettent bien en valeur les visages expressionnistes des deux comédiens qui sont excellents. Johanna Nizard et Pierre-Alain Chapuis forment un couple épatant. Leur jeu tout en retenu laisse bien exploser la froideur de l’écriture de Rémi De Vos et c’est le rire qui l’emporte à chaque réplique. Un beau travail d’orfèvre. Notre coup de cœur de cette fin d’année !


Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

Trois ruptures de Rémi De Vos par Othello Vilgard
Auteur : Rémi De Vos
Mise en scène : Othello Vilgard
Avec : Johanna Nizard, Pierre-Alain Chapuis
Durée : 60 mn

Le Lucernaire
Du 26 novembre 2014 au 31 janvier 2015
Du mardi au samedi à 18h30
Relâche les jeudis 25 décembre et 1er janvier 2015